View  Edit  Attributes  History  Attach  Print  Search

ACCUEIL | ARDUINO > S'INSTALLER > DEBUTER > APPROFONDIR | PROCESSING | MECATRONIQUE | MATERIEL | OUTILS | TESTS | Plus...|
Python > Shell > ATELIERS Python + Qt > PyQt apps > PyQt+Arduino | Mes Robots | RepRap | Mes lib'Arduino | Mes shields Arduino | Mes distros | Les Mini-PC |
ATELIERS ARDUINO| VIDEOS | COMPRENDRE | REFERENCES | CODER | TECHNIQUE | GNU/LINUX | LIENS | Rien à voir |

Exemples de mise en place d'un réseau local.

Définitions de base

réseau

  • On appelle réseau l'ensemble constitué par plusieurs "machines" ou postes informatiques connectés entre eux (que ce soit par un vrai câble - éthernet - ou par onde radio sans fil - le wifi ) et capables de communiquer entre eux

adresse

  • On appelle adresse le numéro d'identification d'un poste présent sur le réseau : ce numéro est en fait un ensemble de 4 nombres séparés par des "." (par exemple : 192.168.2.3). Cette adresse, sur un réseau local, est appelée adresse IP et comporte 2 parties :
    • le numéro du réseau
    • le numéro du poste sur le réseau.
  • Pour plus de détails, voir la page : Réseaux : les bases

réseau local

  • pour constituer un réseau local, tous les éléments du réseau doivent avoir le même numéro de réseau et des numéros de poste différents.

client / serveur

  • On appelle client un poste du réseau qui accède à un autre poste du réseau afin d'obtenir une réponse via une requête.
  • On appelle serveur un poste du réseau qui envoie une réponse à un autre poste qui lui a soumis une requête.

connexion

  • On appelle connexion la relation qui existe entre 2 postes informatiques du réseau. C'est une sorte de "tuyau" dans lequel vont pouvoir se passer des informations entre les postes du réseau.

port

  • On appelle un "port" une voie d'échange contenue à l'intérieur d'une connexion : c'est un peu comme un fil tendu à l'intérieur d'un tuyau. Un port se caractérise par un numéro qui peut aller de 1 à 65535. Certains ports sont bien connus : le port 80 est le port utilisé par internet.

modem

  • un modem est un élément d'un réseau qui fait la passerelle entre 2 technologies de communication : une box internet par exemple assure une fonction de modem ADSL entre le réseau local et internet.

routeur

  • On appelle routeur le composant du réseau qui est capable de gérer le trafic sur le réseau et s'occupe notamment :
    • d'attribuer automatiquement une adresse IP aux postes du réseau (on appelle çà le mode DHCP)
    • de gérer les échanges entre le réseau local et un réseau extérieur
    • de gérer les échanges entre les différents éléments du réseau local (le routeur envoie les informations vers le poste ayant l'adresse IP voulue par exemple)
  • Un routeur va pouvoir être un routeur éthernet (filaire) ou wifi (sans-fil) ou les 2. Une "box internet" par exemple (Livebox, Bbox, etc..) est un modem ADSL qui se connecte à internet mais aussi un routeur à la fois "wifi" (sans fil) et "ethernet" (filaire).

hub (ou switch-réseau )

  • on appelle hub un élément du réseau qui permet de démultiplier les connexions sur un réseau local. Concrètement, un hub est un petit boitier avec plusieurs prises réseau. Tous les éléments connectés à un hub sont physiquement connectés entre eux.

firewall ou pare-feu

  • on appelle firewall ou pare-feu un élément d'un réseau qui crée un barrière d'accès entre un réseau local et un réseau extérieur, tel que internet par exemple. Un firewall peut être matériel ou logiciel selon les cas.

Les structures "types"

mode "infrastructure"

  • Un réseau en mode "infrastructure" est un réseau "multi-point" entre plusieurs postes. Typiquement, un tel réseau va comporter :
    • au moins 2 postes mais plusieurs milliers sont possibles
    • un routeur en mode DHCP qui va assurer la distribution automatique des adresses
    • éventuellement un ou plusieurs "switch" réseaux pour connecter les machines entre elles.

mode "adhoc"

  • Un réseau de type "ad-hoc" est un réseau "point-à-point" qui réalise une connexion directe entre 2 postes. Ce type de réseau n'est pas le plus simple en pratique à mettre en place. Un réseau de type "infrastructure" avec un routeur DHCP est la meilleure solution

Structure de base d'un réseau local avec un routeur DHCP

Le réseau local "minimum" avec routeur DHCP va comporter :

  • au moins 2 postes
  • le routeur (éthernet +/- wifi) en mode DHCP (=attribution automatique des adresses IP)

Les connexions (en bleu sur le schéma) entre le routeur et les postes peuvent être soit de type éthernet (Wired = filaire), soit de type Wifi seul (Wireless = sans fil), soit un mixage des deux combinant Wifi pour l'une et Ethernet pour l'autre. Seule la technologie utilisée par le routeur définit les possibilités utilisables.

Structure d'un réseau local avec un routeur DHCP connecté à internet, un PC de partage de connexion internet (ICS) et un second réseau.

Dans ce cas de figure, on a :

  • un routeur DHCP connecté à internet et en réseau avec...
  • un poste appelé ICS (Internet Connexion Sharing ou partage de connexion internet)...
  • lui-même connecté par wifi à un second routeur...
  • connecté par wifi à un autre poste à partir duquel on veut accéder à internet.